Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Morte au chant d'honneur

Aujourd'hui, j'ai chanté. Ca peut paraître stupide mais c'est au moment où je m'exécutais que je me suis rendue compte91ecbb5dcc89078cc680d42796701703.jpg que ça faisait une véritable éternité que ça ne m'était pas arrivé. Et pfiou... Qu'est-ce que ça fait du bien ! De Brassens à Barbara en passant par Brel, je me suis littéralement fait plaisir.

Ok, ok, je t'entends d'ici penser qu'après avoir fait une note sur Reggiani et une autre sur Bob Marley, décidément, je n'écoute que des artistes morts. Faux, je te réponds. Je me suis également égosillée sur De Palmas. Et toc !

Enfin, tant et si bien que ma voix, retrouvée depuis peu, s'est envolée avec mes notes. C'est les voisins qui doivent être contents de ne plus avoir à subir tous mes couacs. Cassée la voua-ah-ah...

Les commentaires sont fermés.