Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quand le monde pense le Monde...

George Bernard Shaw disait :

Il y a dans la vie deux catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent : pourquoi ? Et ceux qui imaginent le monde tel qu'il devrait être et se disent : pourquoi pas ?

Même si j'apprécie particulièrement la justesse tant de la pensée que de la formulation, je pense personnellement qu'il existe d'autres catégories :

  • ceux qui ne regardent pas le monde tel qu'il est (les politiques, les milliardaires dont le passe-temps favori est de couvrir leur chien de bijoux, les personnes qui ne prennent toujours pas conscience que chaque geste pour l'environnement compte et... et... et... ils sont trop nombreux)
  • ceux qui regardent le monde tel qu'il n'est pas (les pessimistes un peu, les optimistes beaucoup)
  • ceux qui imaginent le monde tel qu'il devrait être... mais se contentent de l'imaginer (moi mais pas que)
  • ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se disent : cool (les aveugles au sens moral du terme)
  • ceux qui imaginent le monde tel qu'il ne devrait pas être (les méchants)
785916c7329574479f9c2ca0f46af5b6.jpg

Commentaires

  • la proposition de George Bernard Shaw, comprend quatre présupposés qui reste à valider.
    - La capacité à voir.
    - La capacité à imaginer.
    - La capacité à penser (questionnement).
    - La capacité à agir (pourquoi pas).

    En restant dichotomique, cela nous donne déjà mathématiquement 4², soit 16 possibilités (ou catégories), parmi lesquelles on retrouve certaines de tes propositions, Charlotte. :-)

    Cela dit, la catégorie des méchants demande un profond questionnement. Pour ma part, la seule réponse qui me convienne, est que les méchant ne sont en fin de compte que des gens malades. Cela, après avoir été juré d'assises, il y a dix ans, dans quatre procès de très méchants personnages ...

Les commentaires sont fermés.