Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moins d'un quart de seconde pour vivre de L. Trondheim et J.C. Menu

7aa260ae6933654fbaa8b7611ab389a7.jpg

Edition L'Association - 32 pages

Plus qu'une simple BD, cet ouvrage est un véritable concept : une succession de cent strips constitués de seulement huit cases, dessinées par Jean-Christophe Menu et reproduites à l'envi puis enrichies par les textes de Trondheim.

Cette apparente pauvreté pour ne pas dire absurdité graphique en totale opposition avec le genre laisse place à des textes aussi farfelus que profonds. Tous les angoissés existentiels se retrouveront de manière jubilatoire dans les personnages récurrents aux problématiques complexes aussi abstraites que cartésiennes.

La prouesse stylistique totalement atypique donne un résultat aussi étonnant que détonant à ne pas manquer.

J'ai découvert, grâce à la qualité des présentations d'Amazon et à mes recherches complémentaires, que ce pari stylistique est un véritable exercice oulipien. L'Oulipo est l'acronyme d'Ouvroir de Littérature Potentielle, mouvement créé en 1960 (d'abord institué sous le nom de Séminaire de Littérature Expérimentale) par le poète Raymond Queneau et le mathématicien François Le Lionnais et dont les membres, mordus de littérature, se réunissent pour travailler sous contraintes de forme, puissants stimulants de l'imagination.

Le courant synthétique de l'Oulipo imagine et expérimente de nouvelles contraintes littéraires tout à fait spectaculaires. Il se définit comme suit : "Oulipiens, rats qui ont à construire le labyrinthe dont ils se proposent de sortir". Le courant analytique quant à lui recherche les "plagiaires par anticipation" en étudiant les oeuvres du passé à la lumière des nouveaux moyens créés par le courant synthétique.

Ne devient pas membre de l'Oulipo qui veut. Il faut être coopté, élu à l'unanimité et ne jamais avoir demandé à faire partie de l'association. L'élu devient membre à vie et même après sa mort, excusé pour cause de décès (!). Quelques Oulipiens célèbres : Italo Calvino, François Caradec ou encore Marcel Duchamp.

Ces esprits pointus se réunissent publiquement une fois par mois à la Bibliothéque François Mitterrand. Pour tous les curieux qui souhaiteraient assister aux joutes et aux jeux avec la langue française, la narration et l'humour des héritiers de Queneau et Perec, rendez-vous de 19h à 20h le jeudi 25 septembre (entrée libre).

Commentaires

  • as-tu lu d'autres albums de la mouvance OuBaPo depuis ? Aurais-tu des conseils de lecture à me donner ?

  • J'ai également lu La nouvelle pornographie, toujours de Trondheim, qui est é-nor-me. Mais je crois que c'est tout pour l'Oubapo.
    Sinon, tu cherches des conseils plutôt BD ou romans ? Parce que tout ce que je lis est chroniqué ici... Si ce n'est mes quelque 300 fiches BD de retard ^^

  • Plutôt BD !^^
    J'ai lu il y peu "Cercle vicieux" de Lécroart mais avec "Moins d'un quart de seconde pour vivre", voilà les deux seuls albums que j'ai lus en matière d'OuBaPo. Je voudrais explorer le genre mais, une fois n'est pas coutume, le fait d'être totalement inculte en la matière me freine beaucoup. Je vais commencer par noter l'album de Trondheim que tu cites ^^

  • Si tu veux prolonger ton exploration de l'Oubapo, tu peux regarder la bibliographie proposée dans Wikipédia.
    Sinon, dans des genres très variés, voici des titres (liste non exhaustive) qui m'ont marquée, pour ne pas dire bouleversée :
    - le Bar du vieux Français
    - les ensembles contraires
    - nous ne serons jamais des héros
    - quartier lointain
    - le journal de mon père
    - le combat ordinaire
    - Davodeau
    - Rabaté
    - Pilules bleues
    - Là où vont nos pères
    - Le chat du rabin
    - ...
    Tu as déjà de quoi faire et je pense que pour la plupart, tu trouveras une critique ici-même pour te donner une idée. Bonnes lectures !

  • Merci, mais excepté deux titres, j'ai déjà dévoré les autres :). Je tiens un blog également, j'y parle de mes lectures BD.
    "Le chat du rabbin", c'est une série dont je recule sans cesse la lecture !

Les commentaires sont fermés.